Pourquoi est-ce qu’embaucher plus de baristas va planter votre business

(on n'oublie pas de cliquer sur le texte en couleur et en gras pour aller plus loin

 

La vidéo ici

J’aimerais aborder une problématique qui est souvent rencontrée dans les Coffee Shops par les gérants : « Mes chiffres stagnent et je pense qu’embaucher une nouvelle personne va me permettre de faire avancer mes comptes. Augmenter la taille de mon équipe me permettra de servir plus de clients et je pourrais ainsi payer cette personne supplémentaire. »

ERREUR FATALE

 

Pour connaître les chiffres du "golden coffee shop", c'est par ici

 

Pourquoi est-ce que je pense que c’est une (très) mauvaise idée :

Si vous n’avez pas les moyens d’embaucher un salarié supplémentaire, vous n’embauchez pas un salarié supplémentaire. Même si vous pensez que c’est la seule façon d’augmenter votre CA. C’est aussi simple que ça.

Vous voulez augmenter vos chiffres pour augmenter vos bénéfices nets. Si vous embauchez un salarié supplémentaire avant d’en avoir les moyens, vous allez devoir augmenter votre fréquentation proportionnellement à ce que vous coûte votre nouvel employé, avant même de penser aux bénéfices. Si vous n’arrivez pas à avoir une fréquentation proportionnelle à une équipe plus petite, qu’est-ce qui vous fait croire que vous allez réussir à atteindre une fréquentation proportionnelle à une équipe plus grosse ? Retour à la case départ. Avec un employé de plus à payer. Chouette.

Sinon, vous avez pensé à augmenter vos prix ?

 

Alors comment augmenter vos bénéfice actuel et donc vos chiffres actuels sans embaucher de salarié supplémentaire et alors que les salariés que vous avez déjà n’arrivent pas à servir plus de clients (voire même ils galèrent franchement à servir l’ensemble des clients actuels) ?

Travaillez sur l’optimisation de votre espace et de vos systèmes de travail ! Vous augmenterez ainsi votre capacité d’accueil sans augmenter votre masse salariale.

J’ai moi-même pu gérer jusqu’à 1200,00€ à deux sur quelques journées de 8h. Est-ce qu’on a transpiré ? Oui. Est-ce que ces journées ont permis de rééquilibrer les comptes du Coffee shop ? Certainement.

Pour commencer, avez-vous le bon équipement ?

 

Quand vos chiffres stagnent et que vous avez l’impression que vos salariés actuels ne peuvent pas gérer une clientèle plus importantes, regardez vos chiffres de plus près : est-ce que vous pouvez vous permettre d’embaucher une personne supplémentaire avec votre CA actuel ? Est-ce que votre masse salariale restera dans les 35-40% de votre CA ? Si oui, tant mieux, embauchez un employé de plus. Sinon, demandez à vos salariés de se bouger les fesses et mettez tout en place pour que leur service devienne d’une fluidité exceptionnelle.

Quelques clés de l'optimisation d'un bar par ici

 

N’oubliez pas : le plus important dans votre gestion n’est pas d’augmenter vos recettes mais de contrôler vos coûts ! 

Bonus pour la route : baristas débutant ou expérimenté, qui recruter et pourquoi


À propos de l'auteur

 
albane-thery-barista-baristas-et-associes-fondatrice-formatrice-consultante-conseil-formation-coffee-shop-cafe-de-specialité.png

Albane THÉRY est barista, formatrice, consultante et fondatrice de Baristas et Associés. Elle découvre la culture du coffee shop à Sydney en 2011 puis suit une formation barista avec Talor Browne et Kevin Ayers chez Coutume Café (Paris 2012). En savoir plus sur Albane...

 

Albane THÉRY

Baristas et Associés, Paris, Île-de-France,

Albane THÉRY est barista, formatrice, consultante et fondatrice de Baristas et Associés. Elle découvre la culture du coffee shop à Sydney en 2011 puis suit une formation barista avec Talor Browne et Kevin Ayers chez Coutume Café (Paris).

Revenue à Sydney, elle y pratique le métier de Barista pendant deux ans dans des coffee shops de spécialité. Elle rentre à Paris en 2014, où elle est en charge de la marque Café Compagnon. puis fait l'ouverture de Café Oberkampf.