Comment trouver l'identité de mon coffee shop ? (ou autre business)

 Photo d'un Espresso prise chez Fragments, 76 rue des Tournelles, 75003 PARIS.

Photo d'un Espresso prise chez Fragments, 76 rue des Tournelles, 75003 PARIS.

Dans un marché de plus en plus compétitif, trouver sa place est devenu un vrai challenge pour les coffee shops parisiens. Les clients ont désormais l’embarras du choix dans plusieurs arrondissements et deviennent de plus en plus exigeants avant de choisir un favori.

La clé pour trouver le petit plus de votre lieu et développer une communauté autour de votre coffee shop : créer une identité forte et distincte. Plus facile à dire qu'à faire, voici deux questions auxquelles répondre pour vous aider à la trouver :

  1. Qui êtes vous ? 
  2. Pourquoi souhaitez-vous ouvrir votre propre coffee shop ?

 

Facile non ? Pas du tout existentielles ces questions ! Je rigole mais vraiment, prendre le temps de vous les poser et d’y répondre le plus honnêtement possible, aussi difficile que cela puisse paraître, vous propulsera à l’avant du marché ou vous permettra de ne pas perdre votre temps dans un projet qui ne vous convient pas.

Voici quelques pistes de réponses pour savoir qui vous êtes et ce qui vous anime, à travers plus de questions bien sûr...

 

Quelles sont vos racines culturelles ?

Êtes-vous français ? Avez-vous des parents ou grands-parents de culture étrangère dont vous vous sentez proche ? Êtes-vous étranger ? Quels sont les codes de votre culture ? La convivialité, la légèreté, la gastronomie, l’hygiène de vie, la liberté de penser, le lâcher prise, l’insouciance, l’indépendance, …etc. ? En quoi vous distinguez-vous de la culture dans laquelle vous vivez ?

Comment pensez-vous pouvoir retranscrire ces codes au sein de votre coffee shop ? Voulez-vous injecter les spécificités de votre culture dans votre coffee shop ? 

 

Quel est/sont le(s) point(s) commun(s) entre un coffee shop et votre métier précédent ?

Qu’est-ce que vous espériez trouver dans votre ancien métier ? Qu’est-ce qui vous a manqué ? Qu’est-ce qui vous a déçu ? Qu’est-ce que vous aimeriez retrouver ?

Pour créer le métier ou coffee shop de vos rêves, explorez vos expériences passées.

 

Quelles sont les valeurs qui vous tiennent à cœur ?

Quelles sont les valeurs de la culture que vous portez ? Quelles sont celles que vous avez développées en grandissant, en voyageant, en rencontrant vos amis ? Quelles sont les trois valeurs principales que vous avez choisies ? L’honnêteté, le respect, l’intégrité, la transmission, l’écoute, le partage, la loyauté, la transparence, le sacrifice, l’humilité, les responsabilités assumées, la bienveillance, le travail, la liberté, l’égalité, la richesse, …etc. ?

Ces valeurs seront le guide de vos futur•e•s choix, relations et actions lié•e•s à votre entreprise.

 

Quelles sont les atmosphères que vous préférez ?

Dans quel genre d’ambiance êtes-vous le plus à l’aise ? Dans le bruit ? Dans le calme ? Dans de grands espaces éclairés ? Dans de petits espaces à la lumière tamisée ? Dans un environnement moderne, vieux, avec du mobilier aux lignes tranchées ou souple ? Dans la foule, seul•e ?

En fonction de vos réponses, vous saurez quelle forme votre lieu prendra et vous saurez en parler. Mettre des mots sur les points communs entre vos photos favorites de coffee shops sur Pinterest aide aussi.

 

Qu’est-ce qui vous motive pour ouvrir un coffee shop ?

Qu’est-ce que vous pensez retirer de cette expérience qui vous pousse à la concrétiser ? Travailler avec des produits spécifiques ? Recréer une ambiance que vous appréciez vous-même en tant que client ? Travailler au quotidien dans cette ambiance ? Voir la fin de la chaîne d’une l’industrie ? Mettre un visage sur vos clients ? Rencontrer vos clients ? Donner un sens à votre quotidien ? Quel sens ? Devenir riche ? Avoir des horaires de travail décents ? Travailler dans l’industrie du café de spécialité ? Travailler dans la restauration ? Commencer petit ?

Quelques soient vos motivations, essayer de savoir si le coffee shop y est réellement adapté. En fonction de vos réponses, vous verrez si c’est vraiment le coffee shop qui vous intéresse ou un vent de changement à la mode.

 

Pourquoi choisir d’ouvrir un coffee shop et pas une baraque à frites ou un espace de coworking ou encore une boutique de jus frais bio et tout le tintouin ?

Qu’est-ce que le coffee shop a ou représente qu’une autre entreprise de petite restauration n’a pas ? Qu’est-ce que le coffee shop peut vous apporter qui justifiera tous les sacrifices que vous ferez pour son bon développement ?

Si vous n’avez pas de réponse à cette question, vous devriez peut-être explorer les autres options…

 

Qu’est-ce que vous voulez apporter à vos clients ?

De bons produits ? Un lieu d’échange ? Un refuge hors du temps ? Une communauté ? Un service rapide ? Des produits à des prix raisonnables/bas ? Un autre chez-soi ?

Si vous savez exactement ce que vous voulez vendre, alors vous saurez où mettre toute votre énergie.

 

Pourquoi est-ce que vos clients devraient venir chez vous plutôt qu’ailleurs ?

Quel sera l’élément différenciateur des autres coffee shops ? Quel est le plus qui vous manque, que vous ne trouvez jamais dans les lieux qui existent déjà ? Quel est l’aspect de vos coffee shops préférés qui vous plaît et que vous voulez recréer à votre sauce ? Mais à quelle sauce ? Quel est le point commun entre vos clients ? Quel client type apprécierait l’expérience client que vous proposerez ?

Trouver la caractéristique qui distinguera votre lieu vous aidera à définir l'identité type de vos futurs clients. Vous pourrez ensuite mieux les cibler à travers votre offre et votre communication.

 

Pourquoi allez-vous vous-même dans des coffee shops ?

Que cherchez-vous dans les coffee shops, que vous ne trouvez pas dans les salons de thé ? Quels produits aimez-vous consommer ? Quel type de service client préférez-vous ? Que faites-vous dans les coffee shops où vous allez : vous travaillez, rencontrez des amis, prenez une pause rien que pour vous ? Quels sont les points communs entre tous vos coffee shops favoris ?

Facile de vous mettre à la place de vos futurs clients quand vous avez-vous-même été client de coffee shop ! Utilisez vos expériences pour définir votre projet dans les moindres détails. N'ayez pas peur d'être exigent sur la qualité de vos produits et du service : après tout, ne l'êtes vous pas quand vous visitez d'autres lieux ?

...

 

Bon, d’accord, j’ai triché. En réalité ce ne sont pas deux questions qu’il suffit de vous poser avant d’ouvrir le lieu de vos rêves, c’est un milliard. Oui, ouvrir un coffee shop c’est comme créer toute entreprise et se connaître soi-même est une grande clé de la réussite. Facile à écrire, pas si facile à faire. Certaines questions vous prendront plus de temps que d’autres. Si vous êtes conscients du nombre de réponses qu’il vous reste à chercher, c’est déjà une bonne chose ! Et si les premières que vous avez trouvées confirment votre choix d’ouvrir un coffee shop, alors lancez-vous.

Réfléchir avant d’agir c’est bien si on oublie pas de sauter le pas. Vous trouverez le reste au fur et à mesure. Pensez à sortir la tête du guidon de temps en temps. Et n'oubliez pas que demander de l’aide à vos proches ou à des professionnels est toujours une bonne idée pour trouver les bonnes réponses ou solutions...

PS : Si lire cet article vous a donné mal à la tête, c’est que vous êtes sur la bonne voie ! N’abandonnez pas avant d’y voir plus clair ;)


À PROPOS DE L'AUTEUR

 
albane-thery-barista-baristas-et-associes-fondatrice-formatrice-consultante-conseil-formation-coffee-shop-cafe-de-specialité.png

Albane THÉRY est barista, formatrice, consultante et fondatrice de Baristas et Associés. Elle découvre la culture du coffee shop à Sydney en 2011 puis suit une formation barista avec Talor Browne et Kevin Ayers chez Coutume Café (Paris 2012). En savoir plus sur Albane...

 

Albane THÉRY

Baristas et Associés, Paris, Île-de-France,

Albane THÉRY est barista, formatrice, consultante et fondatrice de Baristas et Associés. Elle découvre la culture du coffee shop à Sydney en 2011 puis suit une formation barista avec Talor Browne et Kevin Ayers chez Coutume Café (Paris).

Revenue à Sydney, elle y pratique le métier de Barista pendant deux ans dans des coffee shops de spécialité. Elle rentre à Paris en 2014, où elle est en charge de la marque Café Compagnon. puis fait l'ouverture de Café Oberkampf.